[Pape Diouf] Président de l'OM
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 6, 7, 8 ... 21, 22, 23  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OMstyle Index du Forum -> Les Olympiens -> Les anciens

Cyrille Répondre en citant
Admin


Inscrit le: 07 Jan 2005
Messages: 36867
Localisation: Boulogne sur mer

MessagePosté le: Lun 04 Déc 2006 11:34 am    Sujet du message:
 
Pape Diouf : "Une défaite qui fait mal"


Pape Diouf le président de l'OM était bien evidemment déçu de la défaite de son équipe face à Sochaux (1-0). Une défaite qui peut laisser des traces dans la tête des joueurs olympiens : "A Troyes, on a concédé le nul, ce soir, la défaite. A chaque fois, on pouvait prétendre à un meilleur résultat. Il faut prendre conscience que rien n’est perdu. Il faut en être convaincu et Il ne faut pas que les joueurs se découragent après cette défaite qui fait mal sur l’instant. Elle doit servir notre réflexion." a déclaré le président de l'OM sur le site officiel du club marseillais.
_________________


L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, alors que l'inverse est totalement impossible.

SEMPER FI

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur

Cyrille Répondre en citant
Admin


Inscrit le: 07 Jan 2005
Messages: 36867
Localisation: Boulogne sur mer

MessagePosté le: Dim 10 Déc 2006 1:06 pm    Sujet du message:
 
Pape Diouf : "Aller chercher un résultat positif à Nancy"


Le président de l'OM Pape Diouf se montrait satisfait à l'issue de la rencontre et louait l'etat d'esprit de ses troupes pendant la rencontre. Le dirigeant attend maintenant de ses joueurs le même état d'esprit à Nancy la semaine prochaine afin d'y décrocher un résultat positif : "Il faut garder la tête froide et les pieds sur terre. C’est la discipline que nous devons nous imposer. Dans ce championnat, tous les matchs sont difficiles. Aller à Nancy, n’est pas une sinécure. Je crois que notre équipe, forte de ce succès, doit être capable d’aller y chercher un résultat positif." a déclaré Pape Diouf sur le site officiel du club.
_________________


L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, alors que l'inverse est totalement impossible.

SEMPER FI

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur

Fredator Répondre en citant
OMstyle Crew


Inscrit le: 31 Déc 2004
Messages: 33524
Localisation: Juste là où ça te gratte

MessagePosté le: Sam 16 Déc 2006 4:17 am    Sujet du message:
 
Pape Diouf gagne son élection !
Le 15/12/2006

Pape Diouf était candidat pour un des deux sièges qui restaient à pourvoir au comité de gestion de l'UCPF (Union des Clubs Professionnels de Football). Lors de l’assemblée générale qui s’est tenue ce vendredi à Paris, le président olympien a été élu.


Rappellons que l'UCPF a pour mission de défendre les intérêts généraux et particuliers des clubs et apporter des propositions concernant l'évolution des clubs. "Oui, je suis candidat" expliquait Pape Diouf il y a quelques semaines. "Cela rentre dans le cours normal des choses puisque les grandes lignes sont décidées au sein de cette instance. Il est légitime qu'un club comme l'OM y fasse entendre sa voix."

Par ailleurs, le président du club marseillais tentera, en 2007, de redonner à l'OM une place au sein du conseil d'administration de la Ligue. Le club marseillais n'était plus représenté depuis le départ de Christophe Bouchet, l'ancien président de l'OM
_________________
Margarita casse-toi
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur

Fredator Répondre en citant
OMstyle Crew


Inscrit le: 31 Déc 2004
Messages: 33524
Localisation: Juste là où ça te gratte

MessagePosté le: Dim 17 Déc 2006 1:42 am    Sujet du message:
 
Le président de l’Olympique de Marseille a déclaré à l’AFP :

"Je me suis fait trop d’illusions sur certains joueurs […] Il va falloir penser aux réajustements à effectuer."




ET MOI J'ATTENDS DE VOIR CA Exclamation Exclamation Exclamation Twisted Evil

Carrasso Mbami DEHORS Twisted Evil Twisted Evil , j'veux un vrai gardien un SABLE et puis si faut vendre la ménagerie Toifilou et Bamogo alors PIERONI Exclamation Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

Barthez à Nantes, Gallardo au Pdsg, pi quoi encore hein? Twisted Evil
_________________
Margarita casse-toi
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur

PAT Répondre en citant
OMstyle Crew


Inscrit le: 30 Déc 2004
Messages: 16356
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Dim 17 Déc 2006 9:26 am    Sujet du message:
 
Fredator a écrit:
Le président de l’Olympique de Marseille a déclaré à l’AFP :

"Je me suis fait trop d’illusions sur certains joueurs […] Il va falloir penser aux réajustements à effectuer."




ET MOI J'ATTENDS DE VOIR CA Exclamation Exclamation Exclamation Twisted Evil

Carrasso Mbami DEHORS Twisted Evil Twisted Evil , j'veux un vrai gardien un SABLE et puis si faut vendre la ménagerie Toifilou et Bamogo alors PIERONI Exclamation Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

Barthez à Nantes, Gallardo au Pdsg, pi quoi encore hein? Twisted Evil


j'crois qu'il faut surtout changer d'entraineur parce qu'hier emon nous a fait une horreur de plus,apres les bocaly,deruda voila qu'on joue sans meneur de jeu,ou joueur capable de jouer a ce poste comme nasri,on joue a 3 milieu def alors qu'on sait que Cana a l'epoque fernandez pouvait a lui tout seul faire ce boulot pendant 60 min,hier il n'y avait personne dans le couloir droit alors qu'on avait bamogo et maoulida de dispo,on a joué avec 2 attaquant axiaux qui se marchait dessus plus niang a gauche qui n'etant pas gaucher a tendance a repiquer dans l'axe,bref,impossible de gagner un match dans ses conditions! Evil or Very Mad
meme le réal avec des joueurs de folie n'y arrivait pas a une epoque en faisant jouer des beckam-guti milieu def,avec ronaldo-raul-owen devant(tous meme profil),bref,emon doit degager pour retrouver un equipe equilibré et meme sans recrutement,on devrait etre capable de gagner des matchs,d'ailleurs en debut de saison,on jouait "a la jeannot fernandez" et ca marché en changeant juste des joueurs poste pour poste!
_________________


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

Cyrille Répondre en citant
Admin


Inscrit le: 07 Jan 2005
Messages: 36867
Localisation: Boulogne sur mer

MessagePosté le: Dim 17 Déc 2006 1:23 pm    Sujet du message:
 
L'OM battu à Nancy, Pape Diouf fait le point



L'OM battu à Nancy, Pape Diouf fait le point

Pape Diouf le président de l'OM présent à Nancy comme à chaque match de son équipe à l'extérieur, était une nouvelle fois de plus déçu par le comportement de ses joueurs. Le président de l'OM ne machait pas ses mots à l'issue de la rencontre perdue à Nancy (2-0) :

" Nous avons perdu en silence, le gardien adverse aura passé une soirée tranquille, certainement la plus tranquille de la saison. Nous avons été d’une grande indigence, il faut dire les choses comme elles sont. En regardant ce match, je me suis aperçu que le football, avant d’être une affaire de technique, est d’abord une affaire de mental et de volonté. Sur ce point, nous avons reçu une sacrée leçon de la part d’une équipe de Nancy qui a pourtant joué mercredi en coupe d’Europe. Nous sommes très déçus."

Le président olympien précisait une nouvelle fois les devoirs des joueurs qui portent le maillot marseillais et la particularité que ça entrainait sur tous les stades de France :

"Forcément. On ne peut pas jouer un match sur deux ou sur trois. Quand on porte le maillot de l’OM et que l’on sait que l’on sera attendu de pied ferme sur tous les terrains de France, on doit être prêt. Je n’ai pas l’impression aujourd’hui que nous ayons été prêts."

Concernant Djibril Cissé, Pape Diouf attend que l'équipe se montre digne d'avoir dans ses rangs un joueur de niveau international même si il n'est pas encore à 100 % de ses moyens. La présence de Cissé dans l'effectif marseillais doit tirer le groupe vers le haut estime le président Phoquecéen :

"On savait bien que Djibril Cissé ne serait pas le messie. Il a des qualités mais il revient d’une très grave blessure, il n’a pas joué pendant cinq mois, on ne peut pas attendre de lui des miracles. Mais il n’était pas seul, il y avait une équipe autour de lui. Avec l’ambition et les joueurs que nous avons, nous ne pouvons pas accepter ce genre de prestations."

Après cette nouvelle défaite à Nancy, la 7e de la saison, l'OM garde malgré tout toutes ses chances pour une qualification européenne à la faveur des résultats de samedi soir où Sochaux à Monaco (1-0) et Lille à Sedan (3-0) ont été battus. Les Marseillais restent donc à trois points du troisième St-Etienne qu'ils reçoivent vendredi prochain au Vélodrome.
_________________


L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, alors que l'inverse est totalement impossible.

SEMPER FI

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur

patom Répondre en citant
OMstyle Crew


Inscrit le: 14 Jan 2005
Messages: 8969
Localisation: au environ de Martigues

MessagePosté le: Ven 05 Jan 2007 9:27 pm    Sujet du message:
 
MARSEILLE / PAPE DIOUF :
« Thuram ? C’est sans fondement »
vendredi 05 janvier 2007 - 17 h 36 - Christian RODAT



Présent à la Commanderie, Pape Diouf en a profité pour faire le point sur le Mercato. Le président de l’OM, qui a démenti des contacts avec Thuram, a également évoqué la vente possible du club.



Pape Diouf, la rumeur de l’arrivée de Lilian Thuram a été lancée ce matin (ndlr : par le journal l’Equipe). Est-ce une réalité ?
Cette information n’a pas de fondement. On me prête une discussion avec Thuram ou l’un de ses représentants mais ce n’est absolument pas vrai. Thuram serait un élément probablement stabilisateur pour une défense comme la nôtre mais il faut quand même être réaliste. Il a été engagé par Barcelone durant la dernière intersaison. C’est un garçon qui a un salaire européen et on sait ce que ça peut vouloir dire. Envisager sa venue à l’OM me paraît non pas prématuré mais très difficile. Je le dis très clairement : nous n’avons pas de relation avec Thuram. Mais maintenant que cela a été dit et écrit, peut-être que ça peut donner des idées à Thuram lui-même. Peut-être à nous aussi. Et rien n’exclut qu’un rapprochement à l’amiable puisse se faire. On peut toujours espérer un cadeau du ciel. Mais aujourd’hui, nous n’avons pas les conditions requises pour pouvoir engager Thuram.

Pourriez-vous ne pas renforcer la défense centrale ?
A l’heure actuelle, je ne peux pas faire d’affirmation définitive. On peut former des vœux, peut-être évoquer des possibilités mais il n’y a rien de formel. Beaucoup pensent que la défense centrale de l’OM a besoin d‘être renforcée. Une bonne majorité se dégage pour le penser. D’autres peuvent penser que si on avait l’occasion, ça serait au milieu qu’on devrait renforcer.

Concrètement, y aura-t-il d’autres arrivées que celle d’Arrache qui a signé aujourd’hui ?
Nous travaillons effectivement sur des dossiers pour voir comment on peut renforcer l’effectif. Mais le Mercato reste dans notre esprit un marché de correction. Ce sont les opportunités qui feront les larrons. Nous allons réfléchir, observer, écouter et en fonction des propositions, on avisera. Mais il n’y a pas un plan Mercato. Cela ne veut pas dire que nous n’avons pas un plan. Disons simplement que nous avons jusqu’au 31 janvier pour aviser. Aujourd’hui, il est très difficile de dire qu’il nous faut tel joueur à tel poste et que tel garçon partira. On avait évoqué le départ possible de certains joueurs mais ils sont encore là.

« Une situation d’attente et d’observation »

Vous pensez à Taiwo dont le départ est évoqué ?
Ça reste de l’ordre de la rumeur. Complètement. Que Taiwo soit approché par certains, qu’il ait été interrogé sur sa situation contractuelle, ce sont des choses qui arrivent dans le milieu. Mais aujourd’hui, je dis qu'à part l’arrivée d’Arrache et le départ quasiment bouclé de Thomas Deruda pour Libourne, nous sommes dans cette situation d’attente et d’observation.

Où en est la piste Ricardo Costa ?C’est fini. C’est un joueur sur lequel nous avons eu des vues. Nous avons discuté avec lui et avec son club mais à l’analyse, nous avons préféré agir différemment plutôt que de continuer la négociation.

Vous évoquiez l’arrivée de Salim Arrache. Etait-ce un besoin ?
Je suis de ceux qui pensent qu’en dehors des besoins ponctuels, il y a toujours quand on est dans un club comme l’OM une vue large à avoir. Arrache est un jeune joueur qui a démontré par le passé récent beaucoup de talent et de qualités. Nous avons pensé que lui faire signer un contrat pouvait répondre à ces opportunités. Pour lui et pour nous, ça reste un challenge puisque à cet âge là, on ne peut pas préjuger de ce qu’il en sera demain. Mais par rapport à son potentiel réel, on peut penser que ça peut, à moyen terme, être une bonne affaire pour l’OM et pour lui. A partir de là, un garçon de cette qualité là, qui était libre sur le marché, était une occasion à saisir. On verra bien ce que ça va donner.

« Pour Ribéry, laissons les choses se faire »

Franck Ribéry devrait lui quitter l’OM en fin de saison…
Je n’étais pas là quand Ribéry a parlé mais j’ai lu la presse. Dans un journal, on lit que Ribéry reste. D’après ce que je crois comprendre, c’est bien ce qu’il a voulu dire. Dans un autre, c’est « je reste mais je pars ». Dans un troisième, je lis que Ribéry a annoncé qu’il partirait en fin de saison. Cet été, j’avais dit que Ribéry resterait toute l'année avec nous. Lui-même a envisagé que sa seule ambition était d'amener le club en Ligue des Champions et que cette hypothèse pouvait l’amener à continuer à jouer à l’OM. Laissons les choses se faire et on verra bien. C’est tellement tôt.

Avez-vous eu des contacts avec des clubs étrangers le concernant ?
Des propositions ont peut-être été faites à ceux qui ont écrit ça mais pas à moi.

Un mot sur le dossier « vente du club » ?Je confirme ce que j’ai toujours dit. C’est que si un jour le club devait être vendu, ce n’est pas par la presse que je l’apprendrai. C’est tout à fait ce que l’actionnaire principal m’a confirmé hier. Je l’ai rencontré pour faire avec lui un point général. Cet aspect de la question a été abordé par lui de manière très naturelle. Il faut savoir que Robert Louis-Dreyfus est régulièrement et fréquemment l’objet d’approches d’hommes d’affaires et d’aventuriers aussi. Cette fois, il s’est avéré que l’une de ces approches a été rendue public par un certain Monsieur Sven-Goran Eriksson qui a déclaré qu’il pourrait venir à Marseille parce que le repreneur éventuel de l’OM était l’un de ses amis. Voilà comment l’information est partie. Mon sentiment est que Robert est là depuis dix ans. En dix ans, l’homme a beaucoup donné de lui-même, de son énergie et de son argent. Son soutien ne nous a jamais été compté. Parfois, il m’arrive de sourire quand j’entends que RLD ne soutient plus financièrement comme il l’a fait. Oui, certes, il n’a peut-être plus soutenu financièrement le club de cette manière spectaculaire qui a été le cas avant. Mais ne serait-ce que pour la saison passée, il nous a aidés au moins à hauteur du budget qui était celui des Girondins de Bordeaux quand ils ont été champions de France. Que cet homme là, au bout de dix années, a besoin de prendre du recul, ça peut se comprendre et je dirais même se concevoir. Mais Robert est très clair dans ses idées. Pour lui, partir suppose dans un premier temps rencontrer quelqu’un de très solvable qui puisse reprendre le club. C’est un élément primordial dans sa réflexion sans parler de l’attention qu’il porte aussi au personnel de l’OM. Il a eu des offres mirobolantes qu’il a refusées venant de certains habitants des pays du Golfe.

Propos recueillis par CR (But! Marseille) à Marseille
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur

Cyrille Répondre en citant
Admin


Inscrit le: 07 Jan 2005
Messages: 36867
Localisation: Boulogne sur mer

MessagePosté le: Jeu 11 Jan 2007 12:10 pm    Sujet du message:
 
Pape Diouf a vu RLD !



Alors que depuis le début des rumeurs de vente éventuelle du club, Pape Diouf l'actuel président du club marseillais a toujours indiqué que si vente il devait y avoir il serait le premier informé directement par Robert-Louis Dreyfus l'actionnaire principal du club marseillais. Il semblerait que ce soit désormais chose faite puisque selon le quotidien l'Equipe, Pape Diouf et RLD se sont vus vendredi dernier à Marignane dans un hôtel proche de l'aéroport.

Les deux hommes ont discuté pendant deux heures et demie. Il s'agissait pour Dreyfus d'informer le Sénégalais de la situation et de son état d'esprit. Son pessismisme sur la solidité de l'offre de Kachkar parmi les dizaines reçues, sa décision malgré tout de la considérer mais surtout le fait de faire comprendre à Diouf qu'il fallait envisager le départ de l'actionnaire principal. Un déplacement éclair à bord de son avion personnel, voilà qui n'est pas coutume du côté de Rober-Louis Dreyfus, mais qui marque ainsi l'estime qu'il porte à Pape Diouf et l'importance de la situation actuelle du club. Vu l'emploi du temps chargé de l'homme d'affaires, il semble donc bien que que ce soit parce que ce dernier est en train de se séparer de "son" OM conclu le quotidien sportif.
_________________


L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, alors que l'inverse est totalement impossible.

SEMPER FI

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur

Cyrille Répondre en citant
Admin


Inscrit le: 07 Jan 2005
Messages: 36867
Localisation: Boulogne sur mer

MessagePosté le: Jeu 25 Jan 2007 11:22 am    Sujet du message:
 
Pape Diouf : "C'est une grande satisfaction"


Pape Diouf se montrait inquiet avant la rencontre face à Auxerre. Si le président de l'OM avait confiance dans son équipe, la particularité d'un match à huis-clos inquiétait le dirigeant marseillais. La victoire acquise face à Auxerre n'en que plus satisfaisante : "C'est une grande satisfaction, nous avons su nous adapter à ces conditions. Plus que la motivation, c'est la concentration qui était importante. On a su jouer notre partition dans les moments cruciaux. C'est une belle victoire pour un drôle de match, il n'y avait pas l'ambiance habituelle, ce qui a compliqué la tâche, mais il fallait tout mettre en oeuvre pour que notre trajectoire ne soit pas cassée. déclarait Pape Diouf à l'issue du match mercredi soir.
_________________


L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, alors que l'inverse est totalement impossible.

SEMPER FI

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur

Cyrille Répondre en citant
Admin


Inscrit le: 07 Jan 2005
Messages: 36867
Localisation: Boulogne sur mer

MessagePosté le: Mar 30 Jan 2007 11:24 am    Sujet du message:
 
Diouf modère les propos de Kachkar


Interrogé par Eurosport hier, Jack Kachkar a déclenché une grande attente chez les supporters avec des phrases comme : "Nous avons d'excellents joueurs et dans les jours à venir nous allons regarder ce qu'on pourra faire, mais je crois que les supporters vont être très heureux". Vu comme ça certains y ont vu la possibilité d'une belle recrue de dernière minute pour le mercato d'hiver. Il n'en sera rien et Pape Diouf à tout de suite souhaité modérer les propos de son futur patron : "Il ne se situait pas dans la perspective du mercato d'hiver. Il est à Marseille et nous avons des réunions avec pour perspective, de constituer une très bonne équipe pour la saison prochaine, au mercato d'été et non pas celui-ci" a déclaré le président de l'OM.


C'est comme ca que je l'avais compris, mais bon je ne suis pas un footix de base moi !
_________________


L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, alors que l'inverse est totalement impossible.

SEMPER FI

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur

yes Répondre en citant
OMstyle Crew


Inscrit le: 10 Jan 2005
Messages: 14921
Localisation: chez les papes

MessagePosté le: Mar 30 Jan 2007 4:44 pm    Sujet du message:
 
Cyrille a écrit:
Diouf modère les propos de Kachkar


Interrogé par Eurosport hier, Jack Kachkar a déclenché une grande attente chez les supporters avec des phrases comme : "Nous avons d'excellents joueurs et dans les jours à venir nous allons regarder ce qu'on pourra faire, mais je crois que les supporters vont être très heureux". Vu comme ça certains y ont vu la possibilité d'une belle recrue de dernière minute pour le mercato d'hiver. Il n'en sera rien et Pape Diouf à tout de suite souhaité modérer les propos de son futur patron : "Il ne se situait pas dans la perspective du mercato d'hiver. Il est à Marseille et nous avons des réunions avec pour perspective, de constituer une très bonne équipe pour la saison prochaine, au mercato d'été et non pas celui-ci" a déclaré le président de l'OM.


C'est comme ca que je l'avais compris, mais bon je ne suis pas un footix de base moi !


Il est à souligner que la précision de notre président délégué était dans le but d’enrayer tous facteurs d’énervement spontané le 1 février ! Laughing
_________________

Voilà le genre de vibration que nous aimerions ressentir, ce soir. Il n'y a pas de mal à se faire du bien...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger

Cyrille Répondre en citant
Admin


Inscrit le: 07 Jan 2005
Messages: 36867
Localisation: Boulogne sur mer

MessagePosté le: Jeu 08 Fév 2007 11:38 am    Sujet du message:
 
Pape Diouf : "La polémique a enflé"


Pape Diouf a repris sont traditionnel rendez-vous du mercredi avec les internautes du site officiel de l'OM. Concernant l'affaire Cissé/Yepes, le président de l'OM estime que la polémique a enflé du fait de la popularité du club marseillais et de Djibril Cissé : "Comme il s’agit de Marseille et de Djibril, la polémique a enflé plus que de raison. Que Djibril ait reçu un carton jaune, cela était tout-à-fait justifié mais assimiler son cas à celui de Frau me parait déplacé." a déclaré le président de l'OM.
_________________


L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, alors que l'inverse est totalement impossible.

SEMPER FI

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur

Cyrille Répondre en citant
Admin


Inscrit le: 07 Jan 2005
Messages: 36867
Localisation: Boulogne sur mer

MessagePosté le: Jeu 22 Fév 2007 11:51 am    Sujet du message:
 
Pape Diouf : "Effervescence médiatique"


Pape Diouf est revenu sur le site officiel de l'OM sur les informations publiées hier par le quotidien Le Figaro. Selon le quotidien Jack Kachkar ferait l'objet d'une enquête des services financiers spécialisés dans le blanchiment d'argent pour connaitre l'origine des fonds de l'homme d'affaires canadien qui va lui permettre de racheter l'OM. Pour Pape Diouf il s'agit ni plus ni moins de rumeurs : "Depuis que le processus de vente est engagé, beaucoup de choses ont été dites et écrites tant notre club et son avenir fascinent. Mais, il faut savoir une fois de plus distinguer rumeurs et informations. Ce qui a été écrit ce matin (mercredi) ne participe selon moi que de la rumeur. Aucune information sérieuse ne permet d’étayer une telle interprétation des faits." explique Pape Diouf. D'ailleurs le président marseillais note la date à laquelle cet article du Figaro sort : "Depuis le début du processus de vente, des dates et des échéances ont été prises et fixées entre Robert Louis-Dreyfus et Jack Kachkar. Il ne sert donc plus à rien de spéculer. L’approche du terme de ce processus (le 26 février, ndlr) explique sans doute l’effervescence médiatique que l’on connaît. Mais, cela ne permet certainement pas de remettre en cause les volontés communes de Robert Louis-Dreyfus et de Jack Kachkar d’aller au bout de leur démarche. Quant à nous, aujourd’hui avec Jack Kachkar comme hier avec Robert Louis-Dreyfus, ce n’est pas ce genre de rumeurs qui peuvent décourager la volonté qui est la nôtre d’atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés." conclut Pape Diouf.(avec OM.NET)
_________________


L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, alors que l'inverse est totalement impossible.

SEMPER FI

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur

yes Répondre en citant
OMstyle Crew


Inscrit le: 10 Jan 2005
Messages: 14921
Localisation: chez les papes

MessagePosté le: Jeu 22 Fév 2007 12:10 pm    Sujet du message:
 
Notre expatrié notoire pourrait peut-être nous relater la quintessence des articles des tabloïdes de la perfide d’Albion aux prémisses de OPA sur Chelsea par le milliardaire gazeux Habronovish . Question Laughing
_________________

Voilà le genre de vibration que nous aimerions ressentir, ce soir. Il n'y a pas de mal à se faire du bien...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger

lomenexil Répondre en citant
OMstyle Crew


Inscrit le: 12 Jan 2005
Messages: 1296
Localisation: Milton Keynes UK

MessagePosté le: Jeu 22 Fév 2007 12:16 pm    Sujet du message:
 
don't know about that! Je lis pas la presse a gros tirage en angleterre: je regarde juste le net et les infos.

Sinon, dsl les gars mais bye bye for now, Je me casse au fin fond du nord de l'angleterre et je ne serai de retour que Vendredi tres tard ds la soiree

Ciao tous bye bye have a nice day! Very Happy
_________________
LOL fun d'etre avec voussssssssss!!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

Cyrille Répondre en citant
Admin


Inscrit le: 07 Jan 2005
Messages: 36867
Localisation: Boulogne sur mer

MessagePosté le: Mar 27 Fév 2007 11:27 am    Sujet du message:
 
Diouf : "Nous avons été bénis par la chance


Après la défaite face à Toulouse (3-0)c'était l'heure aux interrogations ce dimanche à La Commanderie. Après une réunion dite "de crise", Albert Emon a été conforté à son poste. De son côté Pape Diouf assure que malgré la mauvaise passe actuelle, les objectifs initiaux à savoir une qualification en Champions League, ne sont pas remis en cause : "Nous souhaitons que cette équipe se qualifie pour la Ligue des Champions. Ce défi n'a pas changé. Nous avons accumulé une suite de revers, mais nous vivons un championnat très nivelé qui fait qu'une série vous propulse, une autre vous fait descendre. Nous avons été bénis par la chance ce samedi en étant toujours à trois points de la troisième place" a estimé le président du club marseillais dans les colonnes du quotidien La Provence.

Il ne faut pas vendre la coquille de la moule avant le l'avoir cuite au vin blanc
_________________


L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, alors que l'inverse est totalement impossible.

SEMPER FI

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur

lomenexil Répondre en citant
OMstyle Crew


Inscrit le: 12 Jan 2005
Messages: 1296
Localisation: Milton Keynes UK

MessagePosté le: Mer 28 Fév 2007 6:26 pm    Sujet du message:
 
un tres long interview de Diouf avant le match contre Vannes:

Diouf : « Il faut changer ce qu’il faut changer »
Écrit par Georges Profond
25-02-2007
Bonjour à tous.
Tu vas nous faire des révélations, Pape ?
J’ai une tête de révélateur….
Tu as tiré les leçons ?
Tiré les leçons, je pense que ça serait réussir les douze travaux d’Hercule que d’y être arrivé au lendemain du match. Disons simplement que nous nous sommes livrés à des réflexions, nous nous sommes évidemment réunis au niveau de la responsabilité du club, de la responsabilité technique. Nous avons fait le point sur ce qui apparaissait à chacun comme tant un problème à régler, à améliorer. José, le directeur sportif, a eu l’occasion de parler au groupe, de rappeler aux uns et aux autres l’objectif qui est le notre, l’ambition naturelle qui est la notre aussi.

Ensuite, je l’ai dit, au niveau de la responsabilité d’Albert Emon, de José Anigo Dominique Cuperly et moi-même, nous avons fait l’inventaire de ce qui nous apparaît aujourd’hui comme étant améliorable de ce qu’il faudrait tenir compte aussi pour améliorer la situation générale du club et de l’équipe. C’est vrai que si on considère l’ensemble des résultats enregistrés ce week-end en tout cas jusqu’au moment des matchs de ce soir, nous sommes bénis par une certaine chance, nous ne sommes pas relégués. Nous sommes à trois points de la troisième place. Nous avons tenu compte de tout ça et nous comptons travailler comme il convient pour remédier à cette série néfaste que nous connaissons depuis quelques semaines.

Tu maintiens ta confiance en Emon ?
Bien sûr. Si j’avais aujourd’hui la conviction profonde que le départ d’Albert Emon améliorerait ou changerait radicalement la situation, je procéderais à ce changement. Je n’ai aucun doute là-dessus. Absolument aucun doute. Je suis certain que ce n’est pas là où le bât blesse. Que ce soit lors des entraînements auxquels j’assiste parfois ou lors des discussions techniques et tactiques d’avant-match, je ne pense pas aujourd’hui qu’il se soit montré inférieur à ses attributions.

S’il démissionne ?
Moi je ne veux pas trop faire du football fiction dans la mesure où il ne m’a pas du tout présenté sa démission. Au contraire, c’est un homme tout à fait décidé que j’ai rencontré ce matin, conscient de la situation, prêt à relever le défi. C’est un vrai défi qui nous ait lancé aujourd’hui, il faut que nous arrivions absolument à atteindre les objectifs qui sont les nôtres, c’est-à-dire terminer dans les trois premières places du championnat. Ce défi et ce challenge n’a pas changé. On a accumulé une série de revers, nous vivions un championnat qui est très nivelé par son haut et son bas qui fait qu’une série de succès vous propulse, une série de revers vous fait descendre. On fera les comptes à la fin de la saison. Aujourd’hui, il me semble que c’est prématuré.

Il peut y avoir des changements ?
Si on doit parler de changements dans l’organisation, de changements des hommes, cela relève d’abord de la compétence technique de l’entraîneur. C’est à lui de faire ses choix, aidé par ses assistants. Moi la seule chose dont je suis sûr, c’est ce que je me suis plu à dire, c’est que notre effectif ne saurait être aujourd’hui mis en cause. Nous n’avons pas un effectif de la qualité de Lyon, ni dans le nombre, mais nous avons un effectif qui devrait être en mesure d’obtenir les objectifs qui sont les nôtres.
Que se passe-t-il aujourd’hui ? Le sentiment qui est le mien est que ce n’est pas un problème technique, pas un problème tactique, pas un problème de condition physique. Il y a manifestement un problème relevant de la psychologie. Je suis de ceux qui pensent et disent que je ne croyais pas à ces gourou qui avaient la science infuse en matière de gestion physique, athlétique voire médicale. Pour moi, le bon entraîneur c’est celui qui, à un moment donné, arrive à tirer le maximum de chacun de ses joueurs de son équipe. Ca ne peut donc être qu’une démarche à entreprendre vis-à-vis de ses joueurs et d’un groupe. Un groupe constitué de plus de 25 personnes, la capacité de compréhension et la capacité d’appréhension n’est pas la même forcément d’un joueur à un autre. Il faut que l’entraîneur développe, lui, une autre forme de capacité, une capacité d’adaptation à chaque joueur. Ce n’est que comme ça qu’on arrivera à tirer le maximum de chaque joueur me semble-t-il. En, tirant le maximum de chaque joueur, on peut effectivement tirer l’équipe vers le haut. Cette équipe qui a battu Lyon, qui en début de saison caracolait en tête du championnat et qui après la reprise a connu cette période faste qu’on apprécie tous, cette équipe n’a pas perdu toutes ses vertus.
Le problème, il est aujourd’hui d’ordre psychologique, mental, ça relève peut-être aussi du mental et c’est à ce niveau-là que le management du club, le management que j’incarne au plus haut niveau dont fait parti le staff, c’est à nous de recréer l’ambiance propice à l’expression des qualités du groupe. Ca c’est ce que je pense profondément.

Pour ça il ne faut plus être victime du standing de certains joueurs. S’il faut mettre Ribéry ou Cissé sur le banc, il faut le faire ?
Ribéry a une fracture qui va l’éloigner de la pratique pendant une ou deux semaines. Albert va vous le confirmer. Ca peut expliquer aussi certaines de ses prestations qui sont en-dessous de la moyenne qu’on peut attendre d’un joueur de son calibre. Mais pour répondre plus directement à ta question, oui, il est certain qu’il faut tenir compte à un moment des forces du club. Il ne faut pas s’arrêter sur les statuts. Je vais vous dire quelque chose parce que l’allusion est très claire. On a deux méga-joueurs aujourd’hui que sont Ribéry et Cissé. C’est vrai que, parmi vous, certains avaient déjà célébré la qualité de ce duo. On nous avait présenté comme l’équipe à battre dans cette deuxième partie de saison puisque Ribéry et Cissé étaient de retour. Je veux bien, sauf qu’à l’époque, il suffit de reprendre vos notes, j’avais dit : ne nous berçons pas trop d’illusion. On sait qu’une longue indisponibilité requiert de la part de celui qui la subit quasiment la même période pour récupérer et redevenir celui qu’il était. J’avais dit qu’attendre de la part de Djibril Cissé, aujourd’hui, un rendement similaire à celui qui était le sien avant la blessure, c’était méconnaître le football et le jeu. J’avais dit que Cissé à 70% de ses moyens pouvait être pour nous un apport. Il faut, je pense, remettre les choses en place.
Il est resté 5 ou 6 mois sans jouer, il est revenu en étant très volontaire, en voulant coûte que coûte revenir et je pense que de ce côté-là il mérite plus de compliments que de critiques. La situation de Franck, sans être la même, n’est pas éloignée. Il a subit une blessure de plus de deux mois, il est revenu, il lui faut retrouver tous ses réflexes, retrouver le degré de compétitivité qui en avait fait le joueur qu’on a connu. Je pense que l’anticipation sur le rendement de ce duo-là a été d’avantage le fait des appréciations extérieures que d’une affirmation venant de nous.
Aujourd’hui, c’est vrai que Djibril comme Franck ne sont pas tout à fait au niveau qu’on peut attendre d’eux. On peut faire ce constat mais pas une critique qui serait une critique dure dans la mesure où l’un et l’autre ont besoin de retrouver le degré de compétition nécessaire pour revenir compétitif.

Ils avaient besoin d’être ménagés ?
Il n’y a pas de vérité dans le football. Ca se saurait. On dit : il fallait peut-être les ménager. D’autres disent : en les ménageant, on ne leur donne pas la possibilité de retrouver leurs réflexes. Il faut savoir ce qu’on veut. Il faut laisser à certains spécialistes le soin de déterminer la meilleure démarche à entreprendre. C’est facile de dire : il faut les laisser reposer mais en les reposant, on ne les aide pas beaucoup.

Quel est votre sentiment ?
J’ai exprimé mon sentiment. Ils essayent de donner le meilleur d’eux aujourd’hui. C’est peut-être éloigné de leurs capacités réelles. C’est un fait. C’est à l’entraîneur, puisque chacun à ses attributions, de faire en sorte de gérer ça au mieux. Albert s’y emploie même si, aujourd’hui, on n’en est pas à la panacée. On saurait s’il y avait une solution miracle. Il n’y en a jamais de solution miracle.

Ribéry donne l’impression d’essayer mais chez Cissé il y a l’attitude. Il fait des gestes quand les passes n’arrivent pas.
Très certainement mais ça aussi on peut comprendre certaines choses parce que nous avons une proximité plus grande avec eux. Djibril, il faut savoir qu’il est toujours presque mortifié quand il fait l’analyse de son propre match, quand il ne marque pas des buts, parce que pour lui sa mission essentielle, sa mission suprême, c’est ainsi qu’il la conçoit, c’est de marquer des buts pour son équipe. Alors c’est vrai qu’il peut être dans un état de nervosité tel que son attitude puisse être susceptible de jugement. Mais pour moi, ce sont des détails, parfois un peu embêtant pour ses coéquipiers, c’est vrai, mais cela participe justement de ce recensement des choses qui vont moins bien, que nous devons faire aujourd’hui histoire d’y remédier.

Hier soir devant Canal tu dis : il est temps que nous prenions des décisions. Que veux-tu dire par là ?
Je l’ai dit. Réfléchir sur des situations. Il faut changer ce qu’il faut changer. De réviser certaines idées reçues, acquises ou certaines attitudes aussi.

Concrètement, ça veut dire quoi ?
Ca veut dire l’action que nous mènerons au quotidien auprès des joueurs. L’action que nous, dirigeants, allons conduire avec les entraîneur. Je ne vais pas vous dire : voilà, je vais appeler Cissé pour lui tirer les oreilles.

Ca peut être ça ?
Ca peut ne pas être ça. Ca peut être une discussion avec Djibril qui peut lui être profitable à terme et qui peut servir les intérêts de l’équipe.

Tu peux lui dire que tu es solidaire d’Emon si Emon décide de le laisser au repos un match ou deux ?
Je n’ai pas besoin de lui dire dans la mesure où il sait qu’Albert Emon a toute autonomie et liberté de manœuvre dans son domaine. Comme vous, j’ai mon avis parce que j’ai la prétention de connaître un peu le sujet, je l’exprime. Souffrez au moins que je connaisse un tout petit bout comme vous. De toute façon, le groupe sait parfaitement que nous sommes très solidaires d’Albert Emon. Mais à la place où nous sommes on ne peut pas faire du sentiment. Albert, s’il est encore là, c’est que les circonstances l’imposent et l’exigent. Je n’ai pas le sentiment qu’il se soit montré inférieur à ses attributions. Je sais de quoi il s’agit, j’ai la chance d’être très présent auprès du groupe, j’ai encore une capacité d’écoute, j’ai encore le sens du discernement pour pouvoir, à un moment, donner un avis sur la question. Si cet avis m’indiquait que la progression de l’équipe et du club passait par un remplacement d’Albert Emon, je n’aurais aucun état d’âme.

La pression est plus sur le groupe, sur les joueurs ?
Elle est sur nous tous si on veut considérer que ce mot-là ait un sens. Je dirais simplement qu’il y a une prise de conscience qui doit être faite. Il est parmi nous quelques uns qui ont peut-être ce rôle de leader qui les amène à peut-être distinguer plus rapidement les choses et à le dire plus fortement. Mais il n’y a pas de pression puisque si la pression avait cet effet de nous donner dans l’immédiat des résultats, je mettrais une double pression.

Vous avez fixé des objectifs ?
Ils ont été énoncés en début de saison. L’OM a vocation d’aller participer aux joutes Européennes et on retient prioritairement la Champions' League. C’est clair. Il n’y a pas à chercher midi à quatorze heures. Nous souhaitons que cette équipe-là puisse se qualifier en fin de saison pour la Champions' League.

Les joueurs parlent d’insouciance, d’immaturité. Il y a des choses à changer ? Anigo doit être plus poche du groupe ?
Mais il faut savoir que José ne s’est jamais éloigné du groupe. Il est très proche tout le temps. Il a donné de lui, ne s’est jamais ménagé pour l’amélioration du groupe. Je ne vois pas trop ce qu’il peut faire en plus sinon concilier les différent avis exprimés. C’est plutôt ça qui apparaît à mes yeux comme la chose importante. Quand des mots d’insouciance, ou d’autres, sont prononcés, admettons que cette équipe est jeune, manque de maturité, d’expérience, c’est évident. Je suis persuadé qu’aujourd’hui en France, en L1, nous devons être l’une des équipes qui a la moyenne d’âge la plus basse.

Il y a un problème de combativité ?
Ca, ce sont des mots, rien que des mots. Combativité, mouiller le maillot, ce sont des expressions toutes prêtes qui sont des facilités de langage. Ce qui est vrai c’est que quand la confiance est absente dans un groupe, quand un lien manque, il y a comme une sorte de désorganisation. Quand l’équipe est désorganisée sur le terrain, tout se fait dans le désordre. Peut-être que le joueur va courir beaucoup plus dans une équipe désorganisée. Si on veut considérer le nombre de kilomètres couru par chaque joueur, je suis persuadé qu’ils n’ont pas couru moins que conte Lyon, Rennes, Auxerre ou Paris. Le problème, c’est une forme d’approche visuelle. On pense que les joueurs courent moins. Quand ça va moins bien, on donne cette impression.

Il y a un problème tactique ?
C’est un problème mental. Quand dans l’approche psychologique il y a des carences, ça rejaillit sur toute forme d’organisation et forcément sur l’organisation tactique, le rendement technique. Quand ça ne va pas, il y a des ratés. Les carences apparaissent plus quand ça ne va pas dans une équipe.

Kachkar a toujours le même engouement ?
Oui. En tout cas, il ne m’a pas donné une autre impression sinon une déception logique, légitime, qui a été la déception que nous tous avons éprouvée. Il ne pouvait pas manifester ça autre que par certains mots mais je n’ai pas noté de changement tels qu’il faille aujourd’hui en parler.

La vente cette semaine ?
Oui. Cette semaine je pense qu’on devrait y voir très clair. On devrait arriver à l’aboutissement de ce processus de vente tel que Robert Louis-Dreyfus et Jack Kachkar l’avaient décidé.

C’est pour quand ?
Je ne veux pas donner de date précise. On sait que ce n’est pas une mince affaire, ce n’est jamais très simple. Un rien peut amener à un surcroît d’études, à des précisions d’ordre techniques, juridiques, financiers… Donner un jour précis c’est aller vite en besogne. Le processus devrait arriver à son terme incessamment.

Certains joueurs qui ont joué à Toulouse ne doivent pas être alignés mardi soir ?
Je n’ai pas du tout ce type de remarque à faire. Cela ne relève pas de mes attributions. Autant je pense que je peux avoir vivement envie de gagner, autant je concède à l’entraîneur la même envie. Et comme je connais pas Albert Emon être suicidaire, je pense qu’il va mettre l’équipe la meilleure du moment. J’ai mon avis comme vous tous…

Quel est votre avis ?
Vous m’avez donné votre avis vous ? Amicalement, je peux le donner mais là… On a un groupe de joueur qui est relativement restreint. C’est dans ce groupe qu’il fait ses choix. Hier, Olembé joue. On pouvait s’attendre à ce qu’il ne joue pas hier. On pouvait attendre de voir que M’Bami, qui venait de faire une bonne prestation le match d’avant, puisse être aligné. Mais Olembé a joué contre Lyon qui reste une victoire significative. Elle est où la vérité ? Pagis a joué, Niang pouvait jouer aussi. Il a été pendant très longtemps l’un des meilleurs attaquants de l’équipe mais Pagis est le meilleur buteur de l’équipe. Il y a des choix à effectuer et c’est à l’entraîneur de tenir compte des meilleures prestations de chacun et de tenir compte de ce qui doit être fait dans l’intérêt dans l’équipe. Mais ces vérités-là sont variables comme dans le football.

L’OM n’a plus son avenir entre ses mains si les autres gagnent aussi…
On n’applique pas les mêmes règles de mathématique. A ce que je sache, les douze matchs qu’il reste, si je gagne, je dépendrais d’avantage de moi que des autres…

Tu n’as pas le sentiment que parfois les joueurs ont besoin de se faire botter les fesses ?
Je t’appellerai pour que tu me montres comme on leur botte les fesses.

source opiom
_________________
LOL fun d'etre avec voussssssssss!!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

PAT Répondre en citant
OMstyle Crew


Inscrit le: 30 Déc 2004
Messages: 16356
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Mer 28 Fév 2007 6:35 pm    Sujet du message:
 
et t'excuse pas pour la longueur,hein? Evil or Very Mad Laughing
_________________


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

Cyrille Répondre en citant
Admin


Inscrit le: 07 Jan 2005
Messages: 36867
Localisation: Boulogne sur mer

MessagePosté le: Mer 28 Fév 2007 6:42 pm    Sujet du message:
 
PAT a écrit:
et t'excuse pas pour la longueur,hein? Evil or Very Mad Laughing




_________________


L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, alors que l'inverse est totalement impossible.

SEMPER FI

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur

lomenexil Répondre en citant
OMstyle Crew


Inscrit le: 12 Jan 2005
Messages: 1296
Localisation: Milton Keynes UK

MessagePosté le: Mer 28 Fév 2007 6:43 pm    Sujet du message:
 
Laughing Laughing Laughing
C'est bon ca te fait un peu de lecture Pat. Ta gamine m'a dit en douce que tu lisais pas assez Laughing Laughing Wink J'ai pense a toi..

Et puis c'est ton gourou qui parle, ton DIEU...Le presidin de l'oheme, peuchere! Laughing Laughing
_________________
LOL fun d'etre avec voussssssssss!!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OMstyle Index du Forum -> Les Olympiens -> Les anciens
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 6, 7, 8 ... 21, 22, 23  Suivante
Page 7 sur 23

Choose Display Order
Montrer les messages depuis:   
User Permissions
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

 
Sauter vers:  


Skin Created by: Sigma12
Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2020 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com