[Eric Gerets] Entraîneur
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, ... 21, 22, 23  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OMstyle Index du Forum -> Les Olympiens -> Les anciens

Fredator Répondre en citant
OMstyle Crew


Inscrit le: 31 Déc 2004
Messages: 33524
Localisation: Juste là où ça te gratte

MessagePosté le: Mer 26 Sep 2007 6:32 pm    Sujet du message:
 
Tapie, bien sûr a un avis là-dessus aussi:

Gerets : l'avis de Bernard Tapie !

Un Belge débarque sur la Canebière ! Quel est l'avis de l'ancien président Olympien Bernard Tapie ? Joint par téléphone, ce dernier nous a confié que c'était un excellent choix : "c'est un bosseur, il va mettre au travail tout le monde!"

Pour Tapie, cet homme qui ne fait pas dans le compromis, devrait arriver à tirer toute la quintessence de ce groupe dans lequel il y a pas mal d'égo à gérer : "Albert Emon était certainement trop gentil. Gerets ne va pas jouer sur l'amour du maillot, qui n'existe plus trop aujourd'hui, mais plus sur le côté professionnel. Les joueurs sont bien payés, il faut qu'ils travaillent !"

Espérons pour l'OM qu'il y aura effectivement un effet Gerets du côté de Marseille comme nous l'a expliqué le "Boss".
_________________
Margarita casse-toi
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur

Fredator Répondre en citant
OMstyle Crew


Inscrit le: 31 Déc 2004
Messages: 33524
Localisation: Juste là où ça te gratte

MessagePosté le: Mer 26 Sep 2007 6:37 pm    Sujet du message:
 
Song : Gerets a laissé une grande image à Galatasaray
Rigobert Song, le défenseur de Galatasaray, pense que son ancien entraineur fera l'affaire à l'OM.

Eric Gerets est "quelqu’un qui a beaucoup de caractère", selon le défenseur de Galatasaray, Rigobert Song, qui s'est exprimé sur RMC.
D'après le joueur camerounais, Gerets a connu le même genre de contexte à Galatasaray, où il a laissé une grande image. Il fera donc l'affaire à Marseille.

Rigobert Song, le défenseur central de Galatasaray, a été dirigé par Eric Gerets quand il était entraineur du club turc entre 2005 et 2007.


Ce midi, le président de l’Olympique de Marseille, Pape Diouf s’est expliqué sur la nomination d’ Eric Gerets comme entraineur du club Phoquecéen, lors d’une conférence de presse.

Pape Diouf s’est d’abord expliqué sur les raisons du changement d’entraineur.
« L’OM a besoin d’un nouvel élan » et seul un changement d’entraineur peut provoquer un « choc psychologique ».
Le président olympien a souligné que Gerets est le type d’entraineur qui peut apporter beaucoup à l’OM, et redonner confiance aux joueurs.

Albert Emon, le désormais ex-entraineur de l’OM, était aussi présent au début de la conférence. On l’a senti peiné de quitter son poste, et aussi un peu aigri vis-à-vis des journalistes qui l’ont poussé vers la sortie.
_________________
Margarita casse-toi
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur

Seb Répondre en citant
OMstyle Crew


Inscrit le: 09 Jan 2005
Messages: 9194

MessagePosté le: Mer 26 Sep 2007 6:40 pm    Sujet du message:
 
Cissé va surtout claquer la porte au deuxieme entrainement si il se fait brasser par le coach Laughing Laughing
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

manu-79 Répondre en citant
Mode "Magic" Waddle


Inscrit le: 21 Sep 2006
Messages: 3818
Localisation: DUNKERQUE,ville sainte du carnaval!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

MessagePosté le: Mer 26 Sep 2007 6:54 pm    Sujet du message:
 
26/09/2007
Foot - L1 - Diouf : «Gerets donne de la force»
Le président de Marseille Pape Diouf a loué mercredi les qualités du nouvel entraîneur belge de l'OM, Eric Gerets, capable de «galvaniser» les équipes et de s'adapter à des clubs étrangers. Rejetant l'idée d'une certaine tergiversation dans sa prise de décision en cette période de crise pour l'OM, Diouf salue aussi l'attitude de l'ancien coach Albert Emon et attend de Gerets qu'il rattrape «le temps perdu».





« Pape Diouf, comment avez-vous pris la décision de vous séparer d'Albert Emon?

C'est de discussions que l'idée a commencé à germer. L'hypothèse n'a jamais été évoquée en petit comité. On l'a évoquée avec lui. Albert n'a jamais démissionné. Même quand ce fut dur, il a été présent. Il n'y a pas eu un seul jour où nous n'avons pas eu de débats pour essayer de comprendre ce début de saison calamiteux. N'ayant pas trouvé les remèdes rapidement, et vu la complexité du club, il a fallu prendre une décision. N'en déplaise à ceux qui pensent qu'à l'OM on ne sait pas prendre de décision, on sait les prendre à temps. Nous l'avons prise quand il s'est agi de la prendre et non quand certains ont voulu que nous la prenions.


Comment se sont noués les contacts avec Eric Gerets?


En début de saison dernière, je m'étais adressé à lui et les circonstances ont fait que je l'ai rencontré avec Robert Louis-Dreyfus. L'homme nous avait séduit, sa pédagogie du métier nous avait plu. C'était le seul qui avait une longueur d'avance sur Albert Emon. Mais il n'avait pu se désengager de son contrat avec Galatasaray. Je l'ai rencontré trois fois depuis.


Quelles qualités lui attribuez-vous, dans les circonstances actuelles?


Il a fallu d'abord comprendre d'où le mal venait. Analyse faite, il est apparu que la carence principale de cette équipe est la confiance. Il nous fallait donc un homme capable au plan psychologique d'apporter ce qui peut redonner un élan. Son parcours démontre qu'il a une capacité à galvaniser les équipes qu'il a eues à sa charge, à leur donner une force. C'est ainsi qu'il a gagné des titres en Belgique dans des clubs très moyens. Il a aussi la capacité à s'adapter en dehors de son pays, comme le prouve sa carrière de joueur et d'entraîneur, par exemple en Allemagne où il a remis sur les rails des équipes menacées de relégation (Kaiserslautern et Wolfsburg) ou en Turquie avec Galatasaray. Cette qualité d'adaptation est nécessaire, car à l'OM on sait que les choses ne sont pas simples. Il a aussi montré sa capacité à tirer le maximum de ses joueurs.


Quels objectifs lui avez-vous fixés?


L'ambition naturelle de l'OM, c'est d'aller toujours le plus haut possible. Nous avons raté notre début de championnat. Il n'était pas facile et logique de lui dire que le club doit nécessairement arriver à la premièr ou deuxième place. Mais il a compris lui-même qu'on avait besoin ici d'une équipe qui peut aller le plus haut possible. L'objectif aujourd'hui est de rattraper autant que possible le temps perdu et de gagner des places au classement.


Quel contact avez-vous eu avec Robert Louis-Dreyfus?


Notre relation est faite de confiance. Au minimum, je lui dois la politesse et la courtoisie de l'information. Cela dit, il n'a jamais non plus discuté mes prérogatives et m'a toujours laissé faire ce que j'entendais faire.


Est-ce la décision la plus difficile de votre présidence?


Sur le plan humain, cela n'a pas été l'épisode le plus facile. Le seul élément qui tempère, c'est qu'Albert connaît la règle du jeu et l'endroit où nous sommes. Et il sait pertinemment que dans la décision que nous avons prise, il n'est nullement entré à un seul moment de la déloyauté vis-à-vis de lui.»





Recueilli par Renaud LAVERGNE (AFP) à Marseille
_________________


Chelsea:1er vainqueur de la Cup à Wembley en 2007

Membre d'honneur du [GO FUCK] (Groupement Oculiste pour la Friture de l'Unijambiste Cissé au Kérosène)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger

manu-79 Répondre en citant
Mode "Magic" Waddle


Inscrit le: 21 Sep 2006
Messages: 3818
Localisation: DUNKERQUE,ville sainte du carnaval!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

MessagePosté le: Mer 26 Sep 2007 6:55 pm    Sujet du message:
 
Eric Gerets : «Je compte les heures avant ce premier entraînement»26/09/07 - Eric Gerets

Eric Gerets sera présent jeudi pour son premier entraînement sous les couleurs olympiennes. Il a hâte de découvrir son groupe. Ses premières déclarations aux supporters phocéens.


Que ressentez-vous après l'annonce de votre venue à Marseille ?
Je suis content. Avec plus de chance, j’aurais pu être l’entraîneur de l’OM, un an plus tôt mais le président de Galatasaray ne m’avait pas laissé partir. Le contact avait été très positif c’est pour ça que cela m’a fait plaisir que l’on pense à nouveau à moi.

Qu’est-ce qui vous a poussé à signer à Marseille ?
Beaucoup de raisons. Quand on s’était vu, il y a un an, les discussions avaient été positives. L’OM est un grand nom, il a une grande histoire. Vivre deux ans en France, à Marseille, va me permettre de connaître de grandes choses notamment avec le public. Je crois que l’on peut le comparer au public de Galatasaray. J’était très satisfait par la chaleur des supporters et je crois que cela sera pareil avec encore plus de spectateurs dans le stade.

Connaissez-vous les joueurs de l’équipe de l’OM ?
Je connais la plupart des joueurs de nom. Heureusement il n’y a pas de match ce week-end, je vais pouvoir prendre le temps de regarder les matches. Mais dans une semaine, j’aurai une bonne idée de l’effectif au travers de discussions. Il faut une dizaine de jours d’entraînement pour connaître un effectif.

Le départ difficile de l’OM en championnat ne semble pas vous effrayer ?
Non, si on n’a peur, il ne faut pas aller à l’OM car c’est un club renommé où il y a de la pression. J’ai été entraîneur de Galatasaray pendant deux ans, il n’y a plus grand-chose qui me fasse peur.

Avez-vous une petite appréhension à quelques heures de votre premier entraînement à Marseille ?
Je compte les heures avant l’entraînement. Le plus beau pour un entraîneur, c’est de travailler avec les joueurs, d’avoir une bonne entente, de les motiver, d’avoir une discipline dans le groupe… Ce sera ma première fois en France et je suis sur que le staff et les joueurs m’accueilleront bien.

On dit, ici en France, que vous avez un tempérament assez fort…
Je suis exigeant avec moi-même et avec les joueurs mais je ne suis pas un tyran car, j’ai été joueur professionnel et je n’aimais pas faire des tours de terrain. Mais j’exige qu’il y ait une discipline sur et en dehors du terrain, que tout le monde se respecte et que la tactique soit suivie.

Quel message avez-vous envie de faire passer aux supporters olympiens ?
J’espère que l’équipe sera digne du public de Marseille. C’est une des raisons pour lesquelles je suis venu : si tout marche bien, l’ambiance est exceptionnelle ici.


lui,il va me plaire Cool
_________________


Chelsea:1er vainqueur de la Cup à Wembley en 2007

Membre d'honneur du [GO FUCK] (Groupement Oculiste pour la Friture de l'Unijambiste Cissé au Kérosène)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger

yes Répondre en citant
OMstyle Crew


Inscrit le: 10 Jan 2005
Messages: 14921
Localisation: chez les papes

MessagePosté le: Mer 26 Sep 2007 7:03 pm    Sujet du message:
 
attends un peu avant de sauter de joie, tu risques de te faire du mal après Wink
_________________

Voilà le genre de vibration que nous aimerions ressentir, ce soir. Il n'y a pas de mal à se faire du bien...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger

manu-79 Répondre en citant
Mode "Magic" Waddle


Inscrit le: 21 Sep 2006
Messages: 3818
Localisation: DUNKERQUE,ville sainte du carnaval!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

MessagePosté le: Mer 26 Sep 2007 8:18 pm    Sujet du message:
 
yes a écrit:
attends un peu avant de sauter de joie, tu risques de te faire du mal après Wink

peut etre mais là on sent qu'il va bouger le cul à ces fainéasses et qu'il va leur inculquer du sens tactique,chose qu'on n'a pas vu depuis 5 ans Wink
il va tirer le max de l'équipe
j'ai vu Bruges et le Lierse jouer sous ces ordres,c'était vraiment pas mal ,toff peut en temoigner
_________________


Chelsea:1er vainqueur de la Cup à Wembley en 2007

Membre d'honneur du [GO FUCK] (Groupement Oculiste pour la Friture de l'Unijambiste Cissé au Kérosène)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger

Toff Répondre en citant
Admin


Inscrit le: 29 Déc 2004
Messages: 20650
Localisation: Liège

MessagePosté le: Mer 26 Sep 2007 8:18 pm    Sujet du message:
 
Plutot content que ce soit lui Smile

Pour PAT qui est d'accord avec Courbis, faut rajouter que Courbis a dit dans France2Foot que pour lui la meilleure solution, c'était un duo Emon-Anigo comme entraineur alors Laughing

Gerets a pratiquement été champion partout ou il est passé, a part en Allemagne mais avec des équipes de seconde zone (Kaiserslautern qui est descendu en D2 1 an après son départ et Wolfsburg)...

Par contre il est réputé avoir un gros gros caractère, ca risque de pêté un jour ou l'autre...
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger

Seb Répondre en citant
OMstyle Crew


Inscrit le: 09 Jan 2005
Messages: 9194

MessagePosté le: Mer 26 Sep 2007 9:19 pm    Sujet du message:
 
Toff a écrit:
Pour PAT qui est d'accord avec Courbis, faut rajouter que Courbis a dit dans France2Foot que pour lui la meilleure solution, c'était un duo Emon-Anigo comme entraineur alors Laughing



Courbis dit ça parce qu'il entraine Montpellier et qu'il espere monté pendant que l'OM descendra avec un tandem pareil!!! Laughing
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

PAT Répondre en citant
OMstyle Crew


Inscrit le: 30 Déc 2004
Messages: 16356
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Mer 26 Sep 2007 10:46 pm    Sujet du message:
 
Toff a écrit:


Pour PAT qui est d'accord avec Courbis, faut rajouter que Courbis a dit dans France2Foot que pour lui la meilleure solution, c'était un duo Emon-Anigo comme entraineur alors Laughing
...

il devait parler d'un film de cul Laughing
_________________


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

Fredator Répondre en citant
OMstyle Crew


Inscrit le: 31 Déc 2004
Messages: 33524
Localisation: Juste là où ça te gratte

MessagePosté le: Jeu 27 Sep 2007 1:07 am    Sujet du message:
 
Seb a écrit:
Toff a écrit:
Pour PAT qui est d'accord avec Courbis, faut rajouter que Courbis a dit dans France2Foot que pour lui la meilleure solution, c'était un duo Emon-Anigo comme entraineur alors Laughing



Courbis dit ça parce qu'il entraine Montpellier et qu'il espere monté pendant que l'OM descendra avec un tandem pareil!!! Laughing


ça doit être ça en effet Laughing
Ou alors il boit, ça va bien avec les jeux de casino... Laughing

Bon je rajoute un sondage en page 1 pour vos impressions Idea
_________________
Margarita casse-toi


Dernière édition par Fredator le Jeu 27 Sep 2007 1:19 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur

Fredator Répondre en citant
OMstyle Crew


Inscrit le: 31 Déc 2004
Messages: 33524
Localisation: Juste là où ça te gratte

MessagePosté le: Jeu 27 Sep 2007 1:18 am    Sujet du message:
 
manu-79 a écrit:

On dit, ici en France, que vous avez un tempérament assez fort…
Je suis exigeant avec moi-même et avec les joueurs mais je ne suis pas un tyran car, j’ai été joueur professionnel et je n’aimais pas faire des tours de terrain. Mais j’exige qu’il y ait une discipline sur et en dehors du terrain, que tout le monde se respecte et que la tactique soit suivie.




pour ça je suis 100% d'accord avec toi Manu, ça va nous (et surtout LEUR) changer!!!!

J'ai hâte de voir les placements de Taiwo, la gueule et la façon de jouer de la charnière centrale, comment sera positionné un Cheyrou s'il joue (et Ziani donc!!), et aussi qui va devoir donner des ballons à Cissé et de quelle manière, et si ce dernier va pourvoir se contenter de rester planqué comme jusqu'à présent... Cool
_________________
Margarita casse-toi
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur

Fredator Répondre en citant
OMstyle Crew


Inscrit le: 31 Déc 2004
Messages: 33524
Localisation: Juste là où ça te gratte

MessagePosté le: Jeu 27 Sep 2007 2:33 am    Sujet du message:
 
Tiens je viens de lire un truc super-drôle (pour nous pas pour lui) Laughing

Son credo, "de la rigueur et de l'élan" dira-t-il un jour au PSV, colle parfaitement à l'image qu'il avait laissée comme joueur, celle d'un latéral droit au tacle intransigeant et aux montées en ligne incessantes.
(fifa.com)


C'est un ancien latéral-droit donc!
Je serais curieux de voir la tête qu'il va faire quand il va s'appercevoir qu'à l'OM on n'en aucun! Shocked

Laughing Laughing
_________________
Margarita casse-toi
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur

TunissoNormand Répondre en citant
Mode Ravanelli


Inscrit le: 24 Sep 2006
Messages: 2521
Localisation: Rouen

MessagePosté le: Jeu 27 Sep 2007 5:58 am    Sujet du message:
 
Pour ceux qui le connaissent, c'est quoi son positionnement tactique préféré ? 442, 433 ?
6-3-1 ? Laughing
_________________

Black Blanc Roro, même sang, même patrie, pas de quota.
Le sentiment d’appartenance se construit tous les jours par l’acceptation des différences et l’égalité des droits.(Kofi Yamgnane)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger

jeanlou38 Répondre en citant
Mode Drogba


Inscrit le: 22 Sep 2006
Messages: 1330
Localisation: grenoble

MessagePosté le: Jeu 27 Sep 2007 7:08 am    Sujet du message:
 
TunissoNormand a écrit:
Pour ceux qui le connaissent, c'est quoi son positionnement tactique préféré ? 442, 433 ?
6-3-1 ? Laughing

d apres ce que j ai lu le 442.
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

manu-79 Répondre en citant
Mode "Magic" Waddle


Inscrit le: 21 Sep 2006
Messages: 3818
Localisation: DUNKERQUE,ville sainte du carnaval!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

MessagePosté le: Jeu 27 Sep 2007 8:05 am    Sujet du message:
 
jeanlou38 a écrit:
TunissoNormand a écrit:
Pour ceux qui le connaissent, c'est quoi son positionnement tactique préféré ? 442, 433 ?
6-3-1 ? Laughing

d apres ce que j ai lu le 442.

avec milieu de terrain en losange

--------------cana--------------
----ziani--------------Zenden
--------------nasri--------------
_________________


Chelsea:1er vainqueur de la Cup à Wembley en 2007

Membre d'honneur du [GO FUCK] (Groupement Oculiste pour la Friture de l'Unijambiste Cissé au Kérosène)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger

Cyrille Répondre en citant
Admin


Inscrit le: 07 Jan 2005
Messages: 36867
Localisation: Boulogne sur mer

MessagePosté le: Jeu 27 Sep 2007 9:13 am    Sujet du message:
 
"Je ne suis pas un tyran"


Eric Gerets le nouvel entraineur de l'OM possède une réputation d'homme à poigne. Pourtant le Belge ne souhaite pas pour autant passé pour un tyran.

"Je suis exigeant avec moi-même et avec les joueurs mais je ne suis pas un tyran car, j’ai été joueur professionnel et je n’aimais pas faire des tours de terrain. Mais j’exige qu’il y ait une discipline sur et en dehors du terrain, que tout le monde se respecte et que la tactique soit suivie." a déclaré le nouvel entraineur marseillais sur le site officiel du club.
_________________


L'avantage d'être intelligent, c'est qu'on peut toujours faire l'imbécile, alors que l'inverse est totalement impossible.

SEMPER FI

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur

PAT Répondre en citant
OMstyle Crew


Inscrit le: 30 Déc 2004
Messages: 16356
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Jeu 27 Sep 2007 9:33 am    Sujet du message:
 
pour le sondage,pourra pas faire pire qu'Emon

j'connais pas du tout le mec,tactiquement ce sera dur de faire pire qu'emon par contre s'il est si dur que ca avec ses joueurs,ca risque de merder,les gendarmes ne font jamais rien de bon a l'OM,clemente,braga,troussier et perrin en sont les exemples parfait Wink
_________________


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé

yes Répondre en citant
OMstyle Crew


Inscrit le: 10 Jan 2005
Messages: 14921
Localisation: chez les papes

MessagePosté le: Jeu 27 Sep 2007 11:45 am    Sujet du message:
 
PAT a écrit:
pour le sondage,pourra pas faire pire qu'Emon

j'connais pas du tout le mec,tactiquement ce sera dur de faire pire qu'emon par contre s'il est si dur que ca avec ses joueurs,ca risque de merder,les gendarmes ne font jamais rien de bon a l'OM,clemente,braga,troussier et perrin en sont les exemples parfait Wink


Là Pat tu m’étonnes t’as omis le pire de tous dans ce registre un certain kaiser qui fut coach de l’olympique de Marseille en 1990 où il arrive en demi finale de la LDC Laughing
Dès qu’un joueur ratait une passe à l’entraînement , il devait faire 20 pompes.
Imagine, Zubart ,Givet ou Mbami de vrais Schadoks
Laughing
_________________

Voilà le genre de vibration que nous aimerions ressentir, ce soir. Il n'y a pas de mal à se faire du bien...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger

Toff Répondre en citant
Admin


Inscrit le: 29 Déc 2004
Messages: 20650
Localisation: Liège

MessagePosté le: Jeu 27 Sep 2007 12:12 pm    Sujet du message:
 
"Eric... qui ?"

Les supporters de l'OM espèrent que le lion de Rekem sera aussi performant que Goethals

MARSEILLE "Eric qui ?" Cette question était sur les lèvres de tous les supporters de Marseille, hier matin. Inconnu du public Phoquecéen, Eric Gerets doit se faire un nom au Vélodrome. Difficile, celui-ci s'attendait à voir arriver à la tête de son équipe Deschamps, Ranieri ou un autre cador de la corporation des entraîneurs. C'est finalement le lion de Rekem qui a été choisi. Dépités par un début de saison médiocre, les supporters sont interloqués par cet engagement : "Il n'y a bien qu'un inconnu pour accepter de venir entraîner l'OM aujourd'hui" , peut-on lire sur le forum officiel du club. "Il n'est là que pour un intérim" , assure un autre.

La pression est déjà sur les épaules de Gerets mais la majorité des supporters se trouve déjà derrière son entraîneur, même s'il le découvre à peine. "Nous n'avions rien contre Emon mais plutôt contre le club en général" , avance Yves, un des responsables des South Winners , groupe de fans des Phocéens. "On est là pour supporter le club et gagner des titres. Nous ne sommes pas surpris par le limogeage d'Abert Emon. Vu les résultats, il fallait s'y attendre. On a un peu entendu parler de Gerets. Il faudra voir les résultats qu'il va obtenir. Ce qu'il faut pour réussir à Marseille en tant qu'entraîneur ? Du charisme, ce qui peut être profitable à certains joueurs. Il doit également disposer de beaucoup de potentiel et du savoir-faire. L'OM est en tout cas un club difficile à entraîner. On ne peut pas juger sur un court laps de temps. On attendra donc déjà la confrontation avec Liverpool en Ligue des Champions (NdlR : premier match officiel le 3 octobre !)."

Eric Gerets a donc moins d'une semaine pour préparer une rencontre très importante pour la saison de l'OM. Six jours, également, pour découvrir son nouvel environnement. "Le limogeage d'Emon n'est pas surprenant" , reprend Adrien, responsable de la billetterie et de la boutique du café de l'OM, situé sur la Canebière au... quai des Belges. "Le groupe n'était plus à l'écoute. Le choix de Gerets est surprenant. Il ne dispose pas d'une réputation établie en France (NdlR : même si Diouf l'avait déjà contacté il y a quelque temps). En fait, on ne le connaît pas. Il a en tout cas l'avantage d'être Belge... comme Goethals (rires). Gerets devra s'imprégner de l'ambiance particulière régnant à Marseille et de la pseudo-organisation régnant dans le club. Il devra également jouer la gagne et faire vibrer le stade. On espère voir du jeu et qu'il fasse des choix tactiques judicieux. Il devra créer un vrai groupe qui doit jouer ensemble pour l'OM !"

"J'ai peut-être signé mon dernier contrat"

Eric Gerets, le néo-Marseillais, ne consentirait une exception éventuelle que pour... le Standard

REKKEM "Qu'ai-je fait depuis que Galatasaray n'a plus voulu de moi ? Je me suis ressourcé dans la ferme que j'ai bâtie dans mon Limbourg natal. Je n'étais pas las mais j'avais besoin de cette césure pour reconstituer mon influx".

Eric Gerets s'exprime d'une voix claire, enjouée. Dans la nuit de mardi à mercredi, le Lion de Rekkem a accepté l'offre de Marseille. Il va recommencer à rugir. Même si l'inaction ne lui pesait pas encore, il se réjouit de reprendre du service.

Eric Gerets apprécie, surtout, d'élargir encore son horizon professionnel, lui qui a déjà travaillé en Belgique, aux Pays-Bas, en Allemagne et en Turquie.

Marseille après Galatasaray : ne vous complaisez-vous décidément que dans les entreprises ardues ?

"L'OM est une entreprise ardue, certes. Mais elle m'apparaît surtout chaleureuse. J'ai vécu beaucoup de choses à Galatasaray. Plus rien ne peut m'impressionner, encore moins m'effrayer. L'OM est un club spécial qui baigne dans une ambiance particulière. Il me rappellera sûrement mon club turc. En moins volcanique, sans doute."

Quels ont été, en dehors du challenge sportif, les attraits de Marseille qui vous ont séduit ?


"Le mode de vie à la française, la situation géographique de la ville. Marseille est une vieille cité, agrémentée d'un vieux port. Je ne m'y étais encore rendu qu'une seule fois, pour une très brève escapade de deux jours. J'avais toujours nourri le projet secret de travailler quelque temps dans un club baignant dans une grande mer."

Votre réputation ne vous a-t-elle pas attiré d'autres offres que celle de Marseille ?

"Si. J'ai été sollicité par Genclerbirligi. J'ai décliné parce que je voulais changer d'horizon avant de... partir à la retraite. Pendant que j'observais ma pause, au départ non souhaitée, dans ma ferme limbourgeoise, la conviction ancrée en moi depuis toujours s'est encore affermie : je ne ferai pas de vieux os sur les bancs de touche. Je ne serai plus entraîneur très longtemps. Ce temps de récupération m'a fait du bien. Il m'a convaincu que je pourrais fort bien mener une existence différente de celle d'entraîneur. J'ai cinquante-trois ans. J'ai signé à l'OM pour deux saisons. Il est possible que j'aie paraphé là mon dernier contrat de ce genre. C'est cette perspective-là qui m'a fait refuser la proposition d'Al Ihhad, le club d'Arabie Saoudite, qui me convoitait également. Je n'avais pas tellement envie de plonger, brusquement, dans une tout autre vie, de m'immerger dans une culture totalement différente de celle dont je suis imprégné. Je précise que tant à Genclerbirligi qu'à Al Ihhad, j'aurais gagné davantage qu'à Marseille."

Pourquoi l'OM vous voulait-il ?

"Sans doute parce que le club Phoquecéen a de la suite dans les idées. Il m'avait déjà contacté au terme de ma première saison, réussie, à Galatasaray. Le club est revenu à la charge ces derniers jours. Robert Louis-Dreyfus et Pape Diouf, qui étaient mes interlocuteurs, ont été séduits par mon discours. Je l'ai été tout autant par le leur. Ils m'avaient assuré que je figurais en tête de la liste des trois candidats qu'ils avaient pressenti pour assurer la succession d'Albert Emon. Autre avantage plaidant en ma faveur : j'étais libre immédiatement. Pape Diouf n'a produit une impression très positive. Je l'ai vu trois fois en trois ans. Il me paraît bien gérer une situation souvent explosive. Quand il a été promu à ce poste, on lui prédisait qu'il en serait éjecté après trois ou quatre mois. Quatre années se sont écoulées et il est toujours là."

Les médias français font observer que vous avez remporté des prix partout où vous avez travaillé. N'est-ce pas une manière de vous mettre la pression ?

"Ils ont été gentils d'oublier Kaiserslautern et Wolfsburg, que je n'ai pu mener au titre en Bundesliga. La pression ne me dérange pas. Elle a toujours constitué mon moteur. Je... m'ennuierais vite si elle ne me tarabustait pas."

Vous allez aussi, inévitablement, être comparé à Raymond Goethals...

"Sans doute. Il me sera très difficile de réaliser les mêmes prouesses que celles qu'y a forgées l'icône belge de la Canebière. Les résultats que Raymond Goethals a obtenus avec l'OM resteront pour toujours fantastiques voire exceptionnels."

Quelles sont vos ambitions avec cet OM-là ?

"Cette saison-ci, je veux le ramener le plus haut possibile au classement. L'aider à conquérir le titre m'apparaît trop difficile car il accuse un retard trop important. Mais le talent que recèle le groupe doit lui permettre de se fixer à l'une des places qualificatives pour une coupe d'Europe. Je prends officiellement mes fonctions ce jeudi. Ma première tâche va consister à analyser les matches disputés jusqu'à présent et à en tirer les enseignements. On m'a prévenu que les joueurs étaient traumatisés par leurs débuts manqués. Je vais donc m'atteler à rétablir la confiance en leurs oeuvres qui leur fait, apparemment, grandement défaut."

À vous croire, vous ne reviendrez donc jamais au Standard ?

"Le Standard est la seule exception que je pourrais consentir à mon ultime plan de carrière. Mais le Standard aujourd'hui - et j'en suis sincèrement heureux - n'a pas besoin de Gerets. Michel Preud'homme lui apporte tout ce dont il a besoin. Et en plus, il compense son manque d'expérience par rapport à moi par sa jeunesse. Chapeau pour ce qu'il réalise !"


Dans les pas de Raimundo


Ils ne sont pas nombreux les entraîneurs belges qui peuvent s'enorgueillir d'avoir mené une belle carrière à l'étranger, appuyée sur un indéniable succès dans leur pays. À cinquante-trois ans, Eric Gerets est déjà l'un d'eux. Il a réussi au PSV Eindhoven, le second club de son coeur après le Standard et, tâche beaucoup plus ardue et aléatoire, au Galatasaray Istanbul, grand consommateur de coaches. Il y a survécu plus d'un an et demi, prouesse qui peut apparaître comme une performance notoire. A l'inverse de Georges Leekens, qui se définit comme un aventurier sans rejeter forcément l'acception parfois péjorative du terme, Eric Gerets ne s'assimile pas à un baroudeur. Seul joueur belge, à ce jour, à avoir remporté une Coupe d'Europe des Clubs champions, le Limbourgeois est un affectif. Pour fonctionner au mieux, il a besoin d'avoir noué des liens d'amitié très forts avec les personnes qui le dirigent. Ce fut le cas avec le président Van Raay au PSV Eindhoven. Ce le fut aussi à Kaiserslautern et à Galatasaray. L'osmose pourra-t-elle également se révéler totale à Marseille le dernier club volcanique, peut-être, qui l'aura accueilli ? Dans un premier temps Eric Gerets jouira, sur la Canebière, d'un préjugé favorable : il y succédera à Raymond Goethals, l'entraîneur étranger préféré des Marseillais. Certes, Eric n'est pas le calque de Raymond. Il n'en recèle déjà pas la faconde. Il amusera moins le bon peuple. Mais, dans l'esprit des supporters, il est appelé à suivre la trace du mage. Et il est tout le contraire de ce monstre froid qu'est apparu souvent un José Mourinho. Eric Gerets est un émotif. Les émotions qu'il éprouve se gravent de manière expressive sur son visage. Sur le banc, Eric Gerets est une chanson de gestes. Et cela, les Marseillais adorent !
_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OMstyle Index du Forum -> Les Olympiens -> Les anciens
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, ... 21, 22, 23  Suivante
Page 2 sur 23

Choose Display Order
Montrer les messages depuis:   
User Permissions
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

 
Sauter vers:  


Skin Created by: Sigma12
Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2020 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com